lundi 24 septembre 2018
Accueil 2017 novembre

Archives mensuelles: novembre 2017

video

Antenimierampirenena : izay mety amin’ny fitondrana no laharam-pahamehana

Hifarana tsy ho ela ny fivoriana ara-potoana faharoan'ny antenimiera amin'ity taona ity. Fivoriana andrasan'ny antoko politika sy ny mpanara-baovao ara-politika andalovan'ny lalàna momba ny fifidianana. Lalàna hafa no nandalo sy nolaniana tao anatin'ny amehana nandritra izay fivoriana izay. Tsy voahaja anefa ny fotoana voafaritra andinihana ny lalàna sy andaniana ireo lalàna ireo raha ny fanehoan-kevitry ny solombavambahoaka nanontaniana.
video

Mpitatitra amin’ny lalam-pirenena faharoa: nanao fitokonana fanairana

Nanao fitokonana fanairana ny fitondram-panjakana omaly tontolo ireo mpitatitra sy mpampiasa ny lalam-pirenena faharoa iny. Hiverina amin'ny laoniny kosa ny asan'izy ireo manomboka androany. Hihamafy anefa ny hetsika raha tsy misy ny fandraisana andraikitry ny mpitondra fanjakana.  
video

SECES Antananarivo : manome fe-potoana 1 volana ny ministera mpiahy

Manome fe-potoana 1 volana ny ministeran'ny fampianarana ambony sy ny fikarohahna siantifika ny mpampianatra mpikaroka eo anivon'ny SECES Antananarivo hamaliana ny fitakian'izy ireo. Izay no nivoitra nandritra ny fihaonana teo amin'ny solontenan’ny mpampianatra mpikaroka sy ny tomponandraikitra avy amin’ny ministeran’ny fampianarana ambony teny Tsimbazaza omaly.
video

KMF/CNOE : Mitaky ny hamoahana ny volavolan-dalàna mialohan’ny andalovany eny amin’ny antenimierampirenena.

Tokony ho voatazona ho tanterahana amin'ny taona 2018 hatrany ny fifidianana ho filohampirenena raha ny nambaran'ny KMF/CNOE. Mitaky ihany koa izy ireo ny hamoahana ny volavolan-dalàna, ho fantatry ny rehetra, mialohan'ny andalovany eny amin'ny antenimerampirenena.
video

Fifidianana 2018 : Misy ny tsy fifampitokisana amin’ireo mpiantsehatra samihafa

Samy manamafy ny tokony hisian'ny fifampitokisana sy fifanantonana eo amin'ny mpiantsehatra rehetra amin'ny fiainam-pirenena na ny iraka manokan’ny vondrona afrikanina, na ny mpanao politika, na ny vondrona Europeanina. Ny fanantontosana ny fifidianana ny taona 2018 no laharam-pahamehana raha ny fanazavana.
video

FFKM : Niteny mafy ny fitantanana eto Madagasikara

Nahery ny teny hafatra nampitan'ny FFKM Fiombonan'ny Fiangonana Kristianina eto Madagasikara tamin'ny fanambarany nataon'ny Komity foibe faha 40 ny 23 - 26 novambra teo. Fitaka sy lainga marivo tototra no iainan'ny vahoaka malagasy. Tsy misy mihaino ny fanairana ataon'ny FFKM. Ireo raha fintinina no nampitain'ny fanambarana.
editorial

Parlement croupion

Le rapport du pouvoir exécutif à l’assemblée nationale censée exercer un contrôle sur ses activités a été expédié en deux temps trois mouvements jeudi. Au lieu des deux jours prévus, cet exercice des membres du gouvernement devant les députés n’a duré que quelques heures. Une mascarade qui conforte de plus en plus l’assemblée nationale dans un rôle de Parlement croupion. Qu’est-ce qui a donc fait courir les députés pour qu’ils écourtent ainsi la traditionnelle séance de questions-réponses avec les membres du gouvernement ? Mais le conseil des ministres suivi du congrès régional du parti HVM prévu se tenir à Mahajanga ce samedi et ce dimanche, assurément ! Les députés censés être le garde-fou dans l’application de la politique gouvernementale se sont ainsi laissé faire, jouant à fond la carte de la tolérance. Ils ont bien sûr essayé de garder les apparences sauves en rallongeant la première séance jusqu’à tard dans la nuit de jeudi mais ont par la même occasion clôturé ce rapport du gouvernement qui devait s’étaler sur deux jours. Vendredi, deuxième jour prévu pour la rencontre députés-membres du gouvernement, l’Assemblée nationale est restée particulièrement silencieuse, singulièrement muette. Les députés ne se réuniront à nouveau que ce mercredi pour accueillir des parlementaires indonésiens. L’opinion publique s’interroge désormais sur la nécessité du contrôle de l’Assemblée nationale sur les activités du gouvernement. En effet, seulement un peu plus d’une trentaine de députés sont présents lors de l’adoption des lois. Les débats n’ont plus vraiment cours. Ainsi, il a fallu moins d’une heure pour l’adoption sans amendement de la loi des finances 2018. Pour l’opinion publique, les députés semblent devenus les dignes représentants d’un parlement croupion qui ne jurent que pour leurs intérêts. Ce pouvoir législatif accepte tout ce que le pouvoir exécutif lui impose. La session écourtée du rapport du gouvernement pour cause de conseil des ministres et de congrès régional du parti HVM à Mahajanga en est une des multiples illustrations. Dans de telles conditions, qu’en est-il de l’intérêt supérieur de la nation, de l’Etat de droit et de la démocratie qu’on prône haut et fort ? Avec les près de 50 milliards 553 millions d’ariary que cette institution coûte chaque année aux contribuables dont elle ne défend aucun intérêt, de nombreux projets sociaux peuvent être réalisés.
video

Vondrona afrikanina : Filohampirenena vaovao ny aorian’ny 25 janoary 2019

Taorian’ny iraka manokana nataon’i Ramtane Lamamra teto Madagasikara tamin’ny herinandro lasa iny, namoaka fanambarana mitatitra ny diany teto amintsika ity iraka manokan’ny Vondrona Afrikanina ity, izay nanamarika fa Filohampirenena vaovao vita fianianana no tokony hitondra an’i Madagasikara manomboka ny faha-25 janoary 2019.
video

Edito

Fombafomba sy sarimihetsika sisa ny fihaonana hanaovan’ny fahefana mpanatanteraka tatitra ny asa vitany manoloana ny fahefana mpanao lalàna izay mpanara-maso ny asany. Raha roa andro no tapaka tao anatin’ny lahadinika hanatanterahana ity fihaonana, 11 ora sy sasany monja no nanaovana izany ny Alakamisy lasa teo. Inona ny antony ?
video

Fihaonan’ny Solombavambahoaka sy ny Governemanta : fombafomba sisa

Nanomboka omaly atoandro ny andro voalohany eo amin’ny fihaonan’ny solombavambahoaka sy ny mpikambana eo anivon’ny governemanta. Tsy nisy ora iray ny famelabelaran’ny governemanta ny asa vitany. Fombafomba sisa ny hanaovana ny fihaonana raha ny fahitan’ireo solombavambahoaka avy amin’ny mpanohitra.
politique

POLITIQUE

La quatrième session extraordinaire du parlement a été clôturée hier au niveau des deux chambres du parlement. Cette session a débuté le 05 avril dernier. Les parlementaires ont été peu nombreux à assister à cette cérémonie de clôture. La population reste dans l’attente de la décision de la Haute Cour Constitutionnelle concernant les projets de loi relative aux élections.
politique

POLITIQUE

L’examen du projet de loi relative à l’élection de député a débuté hier au palais de Tsimbazaza. Un texte dont certains articles sont sujets à polémique notamment la partie portant sur les conditions requises pour pouvoir se présenter en tant que candidat à la chambre basse. En effet, l’article 18 disposant de la condition requise pour pouvoir se porter candidat à l’élection de député attire particulièrement l’attention. Selon ce texte, toute candidature à l’élection de Député à l’Assemblée Nationale, et celle de son suppléant, doivent être investies par un parti politique légalement constitué ou une coalition de partis politiques légalement constituée, ou parrainées par une liste de dix (10) élus membres des conseils communaux, municipaux, maires, issus de la circonscription électorale concernée. Des termes qui d’une part favorisent le candidat du régime et d’autre part réduiront le nombre de candidats indépendants. Cette disposition bafoue les droits fondamentaux des citoyens d’après les observateurs. Ce système de parrainage encourage également la corruption des grands électeurs, soumis à une forte tentation de recevoir des contreparties financières pour soutenir un candidat.
politique

POLITIQUE

Rivo Rakotovao, ministre auprès de la Présidence chargé de l’agriculture et de l’élevage a été nommé sénateur de Madagascar par le Président de la République. Il remplace à ce poste, le sénateur Ahmad qui a été élu à la tête de la CAF ou confédération africaine de football. Harison Edmond Randriarimanana, président du Conseil d’administration de l’Economic Developement Board of Madagascar remplace Rivo Rakotovao à la tête du ministère auprès de la présidence chargé de l’élevage et de l’agriculture. Après avoir été ministre auprès de la présidence chargé de l’aménagement du territoire et des projets présidentiels, et ministre auprès de la présidence chargé de l’agriculture et de l’élevage, Rivo Rakotovao, président du HVM, devient donc sénateur de Madagascar. Quel est le but de ce toilettage politique avant l’organisation de l’élection présidentielle l’année prochaine? Il est à rappeler que le président du Sénat assume les fonctions de chef de l’Etat au cas où le Président de la République se porte candidat à la l’élection présidentielle. Un élément de plus ne serait pas de trop pour verrouiller la chambre haute.
economie

FINANCE

Le secrétaire général du ministère des finances et du budget Alexandre Randrianasolo, le directeur général du Trésor public Feno Jean Pierre et le directeur général de l’audit interne ont été limogés. Suite à la décision prise en conseil des ministres de mercredi, Rajaobelina Falihery a été nommé secrétaire général, Andriamanga Herivelo a été nommé directeur général du Trésor public. Le successeur du directeur général de l’audit interne n’a pas encore été nommé. La nouvelle ministre des finances et du budget Vonintsalama Andriambololona arrive donc avec son équipe.