samedi 16 février 2019

Archives quotidiennes: 5 février 2019

video

Fanarenana – Fananana iombonana : andaniana hatramin’ny 25 %-n’ ny kitapombolan’ny kaominina

Potika hatramin’ny 25 % ny fotodrafitrasa iombonana ho an’ireo kaominina manodidina an’Antananarivo. Ny tsy fanajana sy ny halatra no anton’ny fahapotehana hoy ny ben’ny tanàna nanovana fanadihadiana. Tafiakatra 5 hatramin’ny 25 % ankilany ny vola mivoaka anatin’ny kitapombolan’ny kaominina hanorenana izany.
video

Antenimierampirenena : hifarana rahampitso misasakalina ny fotoam-piasan’ireo solombavambahoaka

Rahampitso 05 Febroary 2019 no tapitra ny fepotoam-piasan’ireo solombavambahoaka. Efa tanteraka ihany koa ny andininy faha 104 ao amin’ny làlampanorenana, ny amin’ny famindrana ny fahefana amin’ny filohan’ny repoblika hanao lalàna mandritra ny fotoana voafetra sy mikasika toe-javatra voafaritra. Teboka maromaro no ilaina fanitsiana ho amin’ny fepotoam-piasana manaraka eo anivon’ity andrimpanjakana ity raha ny fanazavana.
video

Praiminisitra Ntsay Christian nitondra ny PGE teny amin’ny antenimierampirenena

Mizara dimy mazava tsara ny votoatin’ny politikampanjakana ankapobeny izay nentin’ny praiminisitra teo anivon’ny antenimierampirenena androany. Teboka izay enti-mampandroso an’i Madagasikara sy mamaly ny filan’ny vahoaka amin’ny fiainana andavanandro sy ny fihariana. Ny eo amin’ny sehatry ny fitantanan-draharhampanjakana sy ny ady amin’ny tsy fandriampahalemana no entina anatin’ity fanadihadiana ity.
video

Fihotsahan’ny tany teny Ambaninampamarinana : manomboka miala ireo vahoaka

Taorian'ny filankevitry ny minisitra nanoloana ny fihotsahan'ny vato izay namoizana ain'olona omaly, niroso tamin'ny fandraisana fepetr avy hatrany ny mpitondra fanjakana. Nafindra ireo mponina ka ny Ministeran’ny Fanajariana ny Tany, ny Toeram-ponenana sy ny Asa Vaventy no niantoka ny toerana, ny ministeran'ny mponina kosa no mandray an-tanana ireo olona nafindra. Nanampy tamin'ny fitaomana entana ny mpitandro filaminana.
video

IST : tsy mbola nisy ny didy fampitsaharana

Manjavozavo tanteraka ny tohin’ny tohin’ny fandràrana hivoaka ny faritry ny repoblikan'i Madagasikara avy amin'ny ministeran'ny atitany sy ny fitsinjarampahefana niantefa tamin’ny olona 4 ny fiantombohan’ny volana Janoary teo. Nilaza androany ny mpampanoa lalàna fa mijanona ho tsiambaratelo hatreto ny tohin’izay.
politique

POLITIQUE

La quatrième session extraordinaire du parlement a été clôturée hier au niveau des deux chambres du parlement. Cette session a débuté le 05 avril dernier. Les parlementaires ont été peu nombreux à assister à cette cérémonie de clôture. La population reste dans l’attente de la décision de la Haute Cour Constitutionnelle concernant les projets de loi relative aux élections.
politique

POLITIQUE

L’examen du projet de loi relative à l’élection de député a débuté hier au palais de Tsimbazaza. Un texte dont certains articles sont sujets à polémique notamment la partie portant sur les conditions requises pour pouvoir se présenter en tant que candidat à la chambre basse. En effet, l’article 18 disposant de la condition requise pour pouvoir se porter candidat à l’élection de député attire particulièrement l’attention. Selon ce texte, toute candidature à l’élection de Député à l’Assemblée Nationale, et celle de son suppléant, doivent être investies par un parti politique légalement constitué ou une coalition de partis politiques légalement constituée, ou parrainées par une liste de dix (10) élus membres des conseils communaux, municipaux, maires, issus de la circonscription électorale concernée. Des termes qui d’une part favorisent le candidat du régime et d’autre part réduiront le nombre de candidats indépendants. Cette disposition bafoue les droits fondamentaux des citoyens d’après les observateurs. Ce système de parrainage encourage également la corruption des grands électeurs, soumis à une forte tentation de recevoir des contreparties financières pour soutenir un candidat.
politique

POLITIQUE

Rivo Rakotovao, ministre auprès de la Présidence chargé de l’agriculture et de l’élevage a été nommé sénateur de Madagascar par le Président de la République. Il remplace à ce poste, le sénateur Ahmad qui a été élu à la tête de la CAF ou confédération africaine de football. Harison Edmond Randriarimanana, président du Conseil d’administration de l’Economic Developement Board of Madagascar remplace Rivo Rakotovao à la tête du ministère auprès de la présidence chargé de l’élevage et de l’agriculture. Après avoir été ministre auprès de la présidence chargé de l’aménagement du territoire et des projets présidentiels, et ministre auprès de la présidence chargé de l’agriculture et de l’élevage, Rivo Rakotovao, président du HVM, devient donc sénateur de Madagascar. Quel est le but de ce toilettage politique avant l’organisation de l’élection présidentielle l’année prochaine? Il est à rappeler que le président du Sénat assume les fonctions de chef de l’Etat au cas où le Président de la République se porte candidat à la l’élection présidentielle. Un élément de plus ne serait pas de trop pour verrouiller la chambre haute.