Recherche de financement

La Sadc à la rescousse de Madagascar

0
recherche-de-financement

L’urgence d’un financement pour Madagascar se faisant de plus en plus pressante, « les amis de Madagascar » n’entendent plus observer et viennent à la rescousse.

Les seules initiatives de Madagascar ne suffisent pas pour débloquer la situation et avoir la confiance de l’institution monétaire. La tenue des élections, la mise en place des institutions de la IVème République, le renforcement de la lutte contre la corruption sont insuffisants pour rouvrir le robinet des financements. Pour ce faire, le FMI a posé certaines conditions dont la principale est la réduction des subventions vers les sociétés d’Etat. L’objectif étant de stabiliser le système macro économique et la balance de paiement de Madagascar.

Les seules initiatives de Madagascar ne suffisent pas pour débloquer la situation et avoir la confiance de l’institution monétaire. La tenue des élections, la mise en place des institutions de la IVème République, le renforcement de la lutte contre la corruption sont insuffisants pour rouvrir le robinet des financements. Pour ce faire, le FMI a posé certaines conditions dont la principale est la réduction des subventions vers les sociétés d’Etat. L’objectif étant de stabiliser le système macro économique et la balance de paiement de Madagascar.

Dans cette quête de financement, la SADC n’est pas restée les bras croisés. Elle a même diligentée une mission dans la Grande Ile pour appuyer le dossier Madagascar auprès des bailleurs de fonds. De la stabilité politique dépend en effet en grande partie l’octroi de financement de la part du FMI. Les Joachim Chissano et Léonardo Simao n’étaient dans le pays que pour dire que Madagascar avance vers la stabilité et qu’il est temps de procéder à la reconstruction suite à la fin de la transition. Jusqu’à maintenant, la partie malgache et la SADC se trouvent sur la bonne voie. Une conférence des bailleurs pour Madagascar prévue à Paris vers la fin de l’année est avancée de quelques mois pour se tenir à Beyrouth.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here